MAUREILLAS-LAS-ILLAS

Plan (cliquer)

Manifestations

 


Vue sur le Canigou 2784 m à l'arrière saison.

Le village compte 2672 habitants, car le regroupement communal lui adjoignit les anciennes communes de Riunoguès et de Las-Illas, situées au sud, dans le massif des Albères, respectivement à 5 et 10 kilomètres.
Frontalier de l'Espagne, il s'enchâsse dans un écrin de montagnes, où s'insinuent "les vallées sauvages" arrosées par la rivière le Maureillas. Le massif des Albères forme un arc orienté est-sud-est au sud culminant au pic Nèoulous (1200 m), et le massif du Canigou (2784 m) trône de sa masse imposante à l'ouest. Au nord, après la rivière Tech, les collines des Aspres s'abaissent vers l'est, pour laisser entrevoir à l'est-nord-est la plaine du Roussillon vers la Méditerranée.
Le Tech, torrent fougueux, creuse du sud du Canigou à la Méditerranée une vallée nommée ici Vallespir.

L'expansion du village limitée au début au pourtour proche du village, a gravi les collines à l'est, vers la traverse des Cluses, et franchi, à l'ouest, la rivière "le maureillas ", pour former les quartiers de "Mata rodona" et du "camp gran" de part et d'autre de la roue de Cérét .

Le cœur du village, groupé autour de l'église Saint-Étienne et de son clocher, coiffé d'une ferronnerie typique de la région, évolue lentement.

Vue sur les Albères en été.

Vue sur les Albères (pic Nèoulous enneigé) en hiver.

Des rénovations de façades ou de ruelles redonnent un cachet agréable car, afin de satisfaire à la circulation automobile qui l'envahit, le village perdit au cours des temps son arbre de la liberté (un platane) et le lampadaire de la place publique et une fontaine avec son abreuvoir sur la placette, devenue parking. Depuis 2009, la fontaine et son abreuvoir retrouvés et implantés à l'entrée de la rue d'en Bach agrémentent la place des "traginers" .

MAUREILLAS AVANT

La place avec l'abreuvoir et l'arbre de la liberté (platane) et l'ancien clocher.

La place le lampadaire et le clocher.

Route de Céret et placette

La Placette (Café du Commerce, Bureau de Poste et Fontaine).
Le village s'agrandit par la construction de lotissements, implantés au sud-est et à l'ouest sur la rive opposé de la rivière le Maureillas.

L'activité se transforme lentement. Le nombre d'agriculteurs (viticulteurs et arboriculteurs) baisse constamment et le village ne possède plus d'usines de bouchons ; deux activités à la base de sa prospérité.
Depuis , le travail se situe ailleurs, dans les grands centres urbains ou commerciaux. Le village se peuple de retraités et les lotissements s'activent davantage après le travail.
Comme partout des efforts se développent et l'été le tourisme apporte un souffle nouveau. Des campings implantés sur d'anciennes propriétés hébergent les vacanciers.

Ancienne cave, dont les foudres servent de vitrine à l'artisanat local.

MUSÉE du LIÈGE
Pour rappeler les anciennes activités, le musée du liège expose ses objets dans une ancienne cave.
La description du cycle de culture de récolte et de transformation du liège se déroule, grâce à une vidéo, dans une salle aux murs habillés de magnifiques tableaux en liège. Dans une autre salle, l'exposition de tous les instruments et des machines utilisées donne une impression de réalité.

Le liège utile à l'industrie du bouchon provenait des forêts de chênes-lièges environnantes, qui suscitaient une importante activité forestière.
La vente d'objets en liège donne une idée de tout ce qui peut se fabriquer avec ce matériau naturel.
La partie cave conserve ses foudres de chêne, aménagés en vitrines d'exposition de l'artisanat local.
La galerie située au dessus sert à l'exposition de peintures.

La nature environnante permet toutes les activités de plein air .
La randonnée pédestre, sur des sentiers balisés, amène à la découverte de sites pittoresques et de panoramas sur tout le bas Vallespir. Les senteurs des arbustes méditerranéens aux essences capiteuses s'exhalent tout au long des parcours.
D'autres promenades peuvent s'effectuer dans les chemins creux , qui longent les vignobles, les vergers ou la rivière.
Pour les amateurs de randonnée en haute montagne, le massif du Canigou offre des sensations plus fortes.
La randonnée cycliste demande de bons mollets car les routes serpentent dans un paysage vallonné ou en montagne. La montagne recèle des circuits V.T.T bien balisés et appréciés des connaisseurs.
La baignade aménagée près du camping municipal permet de se rafraîchir au cœur de l'été, sans qu'il soit nécessaire d'aller à la mer distante de 20 kilomètres.


La tour de bel-œil offre un panorama sur le bas Vallespir.

Sentier de randonnée en montagne.

Fresques du XIIème siècle dans la chapelle de Saint-Martin-de-Fenollar (Art Roman).

Tout près de Saint-Martin-de-Fenollar, au lieu dit Chêne-Liège, carrefour de la RN 9 et D-618, existait un chêne creux , qui servit d'abri à des bandits, les "Trabucayres" nommés ainsi parce qu'armés du "trabuc" sorte de tromblon. Ces bandits, qui rançonnaient les diligences furent exécutés en 1846 ; le chêne disparût vers 1970.

L'art roman, très présent en Roussillon, s'exprime dans de nombreux cloîtres et chapelles, soit par l'architecture, soit par la peinture.
Prés de la route nationale n° 9, à deux kilomètres du village la chapelle Saint-Martin-de-Fenollar abrite de très belles fresques du XIIème siècle, qui peuvent se visiter. Actuellement les fresques présentent une dégradation due à l'humidité.

 

 

 

 

 

Le chêne des "Trabucayres" vers 1960.

Les Hameaux Rattachés

LAS-ILLAS

Une église dédiée à la Vierge appelée "Notre Dame du reméde", construite sur une hauteur à l'ouest, domine le hameau.

RIUNOGUES

Le hameau posséde une chapelle dédiée à Saint-Michel.
Le retable, en bois doré polychrome du XVIII éme siécle (1739), à bénéficié d'une récente rénovation. Classé et inscrit à l'inventaire des monuments historiques le 9 décembre 1988, son auteur demeure inconnu.

.................................................

Retable de l'église Saint-Michel de Riunogues ..............................................................Détail de la statue de Saint-Michel

DIAPORAMA (cliquer)

Nouveaux Equipements

MAISON POUR TOUS

Place de la République, 66480 MAUREILLAS-LAS ILLAS
Tél. 04 68 21 61 27
E-mail : maisonpourtous66@orange.fr
HORAIRES :
Lundi à vendredi 9h à 12h 15h à 19 h
Samedi 9h à 12 h

Services et Commerces

La Cellera Nova

La mairie

14, avenue du Vallespir

 

Retour à la présentation générale ROUSSILLON retour sommaire Accueil retour sommaire

03/06/2017